LES PRIX SPÉCIAUX

                                                                       

          Les prix spéciaux décernés lors des festivals récompensent les productions cinématographiques et vidéographiques professionnelles d’Afrique. Ils sont attribués aux films de long et court métrage en compétition ou non, de la sélection officielle.

Toute association, institution ou personne morale qui en manifeste le désir, peut être donateur d’un prix spécial. Pour valider sa proposition, le donateur précise ses objectifs, ses critères d’attribution, le montant précis du prix en espèce ou en nature et le trophée s’il y a lieu.

Chaque prix spécial peut être décerné en nature ou en espèce. Sa valeur minimale ne peut être inférieure à deux millions (2.000.000) F CFA ou 3049 Euros ou 4.000 $ US.

Chaque donateur de prix spécial propose un jury qualifié de cinq (05) membres au plus, pour apprécier les œuvres.

         

Des précisions concernant les prix spéciaux sont données dans les règle-ments du festival.

PARTICIPATIONS ET PALMARÈS DU FESPACO

FESTIVAL PANAFRICAIN DU CINEMA ET DE LA TELEVISION DE OUAGADOUGOU

 

 

25è FESTIVAL PANAFRICAIN DU CINEMA ET DE LA TELEVISION DE OUAGADOUGOU

Date : 25 Février – 04 Mars 2017

Pays représentés : 54

Réalisateurs en compétition : 105

Films pour la sélection : 1004

RÉCAPITULATIF DES STATISTIQUES DES ACCRÉDITATIONS DES ÉDITIONS FESPACO

 

 

ÉDITIONS

1969

1970

1972

1973

1976

1979

1981

1983

1985

1987

1989

1991

1993

1995

 

Films

 

Etalon de Yennenga - Grand prix du FESPACO

            Un Trophée, une Histoire, une Référence

          L’Etalon de Yennenga est le symbole de la consécration suprême de la meilleure œuvre cinématographique de la sélection officielle. Il est matérialisé par une guerrière, lance à la main, juchée sur un cheval cabré.

L'initiative d'un groupe de cinéphiles désireux de faire connaître le vrai visage de l'Afrique et sa manière d'être, a fait naître le FESPACO en 1969. L'engouement et l'espoir que ce festival a engendré auprès du public et des cinéphiles d'Afrique en 1969 et 1970, ont permis d'institutionnaliser la manifestation en janvier 1972 avec à la clé, un grand prix dénommé Etalon de Yennenga.

A partir de la sixième édition en 1979, le festival devient biennal et débute le dernier samedi de février de chaque année impaire.

Le Fespaco est un cadre de rencontres mis à profit pour promouvoir le développement de la cinématographie noire. A partir de 1973, des thèmes de discussions sont introduits lors de chaque édition.

Le thème général des sessions est choisi en tenant compte des préoccupations de l'Afrique et du rôle que le cinéma africain doit jouer dans l'éveil des consciences des peuples africains. Dans cette optique, le thème doit être compris comme une réflexion sur les préoccupations de notre temps et non un critère pour la compétition.

Les prix spéciaux décernés lors des festivals récompensent les productions cinématographiques et vidéographiques professionnelles d'Afrique. Ils sont attribués aux films de long et court métrage en compétition ou non, de la sélection officielle.

LES GRANDES DATES DU FESPACO

 DATES

 

ÉVÈNEMENTS

 

 1969

  • 1er Festival de cinéma africain de Ouagadougou du 1er au 15 février.

 1970

  • Nationalisation de la distribution et de l’exploitation cinématographique.

 

 

 

1972